Jolie diamant de synthèse

Diamant : investir sans faire de mal à la planète

Dans le monde de la joaillerie, on s’intéresse de plus en plus aux initiatives écoresponsables. Concernant le diamant, ses exploitants ont pris la décision d’agir en ayant recours à des pratiques plus éthiques, plus écologiques et plus responsables. Il est donc possible d’investir dans le diamant sans faire de mal à la planète. Tour d’horizon sur ce sujet.

Lire également : Pourquoi l'industrie du diamant a-t-elle un fort impact environnemental ?

Vers la réduction de l’impact environnemental

Afin d’assurer une exploitation écoresponsable et de sauvegarder les écosystèmes, il est important de sélectionner des mines et des fournisseurs respectant les standards environnementaux. Ils doivent garantir la minimisation continue des impacts de leurs activités.
Sachez que l’extraction diamantifère consiste à trier et à concasser des pierres, en plus de tamiser le minerai. Même si elle ne nécessite pas l’utilisation de substances toxiques ou d’autres matières chimiques polluantes, des engins d’excavation et de terrassement sont nécessaires pour le déplacement de minerai et des tonnes de terre. Les mines doivent donc s’engager pour reconstruire le paysage. Le financement de cette restauration écologique est compris dans le prix du diamant brut. Les exploitants de diamants doivent également investir dans des technologies plus propres et plus efficaces.

A lire en complément : Pourquoi l'industrie du diamant a-t-elle un fort impact environnemental ?

S’assurer d’une traçabilité plus transparente

Dans son ensemble, l’industrie joaillière demeure opaque. Effectivement, l’origine des matières premières est, la plupart du temps, difficile à tracer à cause des différentes étapes réalisées dans divers pays permettant d’avoir les diamants.
Dans une démarche plus écologique, on voit, par exemple, naître le diamant de synthèse. À vue d’œil, il est très semblable au diamant naturel. Il résulte d’un procédé de haute technologie, reproduisant la formation naturelle de cette pierre. Cette alternative permet une traçabilité plus transparente et propose un produit moins cher. Courbet, par exemple, a vu le jour grâce à ce type de joyau.

Investir dans le respect de l’humain

Notez que les conditions de travail dans certaines mines peuvent être catastrophiques (rémunération dérisoire, risques pour la santé élevés, faible sécurité, exploitation et travail forcé, protection sociale inexistante, etc.). Par ailleurs, le travail des enfants reste très présent dans cette industrie.
En investissant dans le diamant synthétique, il est possible de s’approvisionner auprès de fournisseurs garantissant des conditions de travail sécurisées et des salaires équitables. Cela assure le respect des droits de l’homme, l’utilisation des équipements de protection adéquats, la présence une protection sociale pour les travailleurs, en plus de favoriser un travail digne et fiable, dans un environnement sûr.

Commerce équitable et avantages pour les communautés

Sachez qu’en achetant un diamant éthique, on soutient les populations rurales de son pays d’origine. Le marché du diamant a permis aux exploitants de cette pierre précieuse d’investir dans les pays producteurs pour développer des hôpitaux, des écoles, des routes et construire d’autres infrastructures.
Puisque le marché mondial du diamant équivaut à environ 80 milliards de dollars/an, il fait donc vivre des millions de personnes. Ce, en créant de l’emploi et des débouchés pour les communautés qui extraient, taillent, produisent, conçoivent et fabriquent des bijoux à partir de cette pierre. Voilà une industrie améliorant le développement humain et la qualité de vie des pays d’origine du diamant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *